Une Carte Postale Du Bonheur par Cristina de Amorim - Couverture
  • Une Carte Postale Du Bonheur par Cristina de Amorim - Couverture

Une Carte Postale du Bonheur

21,00 €
TTC

Un formidable récit mêlant comédie et drame, rires et larmes, dans lequel l’auteur dresse le portrait bouleversant d’une femme emportée dans une tourmente sentimentale effrayante.

LIVRAISON GRATUITE. Disponible le 8 mars. En pré-commande

4 critiques disponibles. Notes sur 5 : ★★★★★

Quantité

Une femme sous emprise

Juliette vit depuis neuf ans avec un mari qui ne la fait plus rêver. Amoureuse de l’amour, elle le vit désormais par procuration en lisant Jane Austen et en élevant son petit garçon de cinq ans. Mais, à quinze jours de fêter son trentième anniversaire, Juliette suffoque et ne parvient plus à faire semblant. Elle décide de demander le divorce.

Quand son mari quitte le domicile familial, Juliette se retrouve plongée dans un état de fragilité et de confusion totale. Thomas débarque alors dans sa vie sans crier gare. Par ses attentions, ses cadeaux et sa présence parfois oppressante, il se rend rapidement indispensable. C’est le début d’une histoire d’amour qui ne va pas tarder à se transformer en une véritable descente aux enfers. En l’espace de quelques mois, Juliette se métamorphose pour devenir une personne qu’elle n’a jamais été : soumise, dépendante, à la recherche d’un physique qui n’est pas le sien. Thomas surveille non seulement son poids, mais aussi ses tenues, ses mails et le moindre de ses mouvements.

Ses amis ont beau l’exhorter à fuir cet homme qu’ils qualifient de pervers narcissique, Juliette ne veut rien entendre. Elle veut croire au bonheur et revient même sur sa décision de ne pas avoir d’autre enfant. À la naissance de son deuxième garçon, il lui faudra pourtant puiser dans ses dernières ressources pour ne pas sombrer définitivement et entamer un combat qui laissera des traces, indélébiles.

Tiré d’une histoire vraie.


CRITIQUES (4)

Par Dans la tête de Dounia-Joy  - Le  26 février 2018 - Note sur 5 : ★★★★★

"... je ne serais vraiment pas étonnée si ce roman voyait le jour à la télévision, car il ferait un très beau film …"

L’écriture est fluide, fraîche, sans langue de bois. Malgré l’histoire très dramatique et  triste, l’auteur réussit avec brio à mêler le drame à l’humour parfois cinglant mais jamais vulgaire.

Le livre délivre un très beau message : on peut toujours s’en sortir même quand on y croit plus et qu’on tombe au fond de l’abîme et qu’il faut toujours y croire.

La plume dévoile une grande sensibilité et un humour décapant, à l’image des articles de l’auteur sur son blog. Grâce à ce livre, on comprend, que le fait de tomber sur un pervers narcissique n’est en aucun cas un signe de faiblesse. 

J’ai aimé les quelques chapitres partant d’un point de vue d’un autre personnage. D’ailleurs tous les personnages du livres sont très intéressants. Le plus bluffant est Tom, le premier fils de Juliette. En effet, du haut de son jeune âge, il fait preuve d’une maturité à couper le souffle. Je conseille ce livre à toutes les personnes qui souffrent par amour, toutes les personnes qui sont un jour ou qui sont sous l’emprise d’un homme toxique comme Thomas. Pour leur prouver qu’on peut s’en sortir, qu’il faut se battre, ne jamais perdre espoir, et toujours s’extasier des petits moments de bonheur…


Par Petite_etoile_livresque - Le  20 février 2018 - Note sur 5 : ★★★★★

"Un véritable coup de coeur"

On suit Juliette, presque 30 ans, maman de Tom 6 ans mais elle n’est pas amoureuse de son mari… après avoir demandé le divorce, elle rencontre rapidement Thomas qui met tout en place pour la séduire. Très attentionné, Thomas a tout du prince charmant mais il va vite rendre cette relation toxique et entraîner Juliette dans un tourbillon infernal.

Tout d’abord, j’ai beaucoup aimé l’histoire et ce thème qui ne peuvent pas laisser indifférent ! Plusieurs fois, comme sa famille et ses amis, j’ai eu envie de dire à Juliette : « méfie toi » voire même de la secouer ! J’ai souvent ressenti un mélange entre compassion et incompréhension !

Ensuite, l’écriture est fluide, prenante et addictive. J’ai lu cette belle brique de pratiquement 500 pages en à peine 48h. j’avais envie de savoir la tournure de l’histoire et surtout la fin ! J’ai été happée dans cette histoire.

Et même si l’histoire est touchante et parfois dure, l’écriture est pleine d’humour !

J’ai adoré le mélange subtil entre les 2 atmosphères ! J’ai adoré cette lecture, un coup de cœur.


Par Elodieuniverse - Le 18 février 2018 - Note sur 5 : ★★★★★ 

"Un roman "vrai", une histoire racontée avec son coeur"

Le personnage principal, Juliette est tombée sur un pervers narcissique et nous raconte avec sensibilité et humour sa terrible histoire. On ne tombe à aucun moment dans le coté larmoyant et l'auteure a su rendre l'histoire au plus proche du réel par des scènes de vie quotidienne, des événements... de charmeurs, ces hommes deviennent de véritables manipulateurs. Alors c'est simple de l'extérieur de dire "Ben ouvre les yeux cocotte!" mais ces personnes toxiques sont de véritables comédiens et savent très bien mettre sous emprise la personne qu'elle désire. L'amour n'est pas toujours rose et certaines relations sont plus complexes que d'autres. C'est une histoire qui prend au coeur car Juliette souffre mais les dommages collatéraux de cette relation vont être nombreux, je pense au petit Tom son fils. Bref, c'est un roman "vrai", une histoire racontée avec son coeur.


Par orlane_dreau - Le 17 février 2018  - Note sur 5 : ★★★★★ 

"Ce roman a été pour moi addictif. Une fois lancée, difficile de refermer le livre avant de l'avoir terminé !"

J'ai aimé autant le fond que la forme. Ce roman, qui je le souligne est le premier de l'auteur, est vraiment bien écrit. L'histoire est très bien déroulée et illustre parfaitement le mécanisme destructeur qui s'enclenche lorsque l'on fréquente une personnalité de type « pervers narcissique » :  La séduction à laquelle il est difficile de résister puis la descente aux enfers.

J'ai aimé tout le travail d'écriture mené autour des personnages. Qu'ils soient principaux ou secondaires, leurs personnalités sont très bien travaillées. Coup de coeur pour le petit Tom.

Dans son roman, Cristina de Amorim réussi à traiter un sujet profondément sensible avec une touche de légèreté.

Je pense que le message qui est délivré est aussi important pour une personne victime d'un pervers narcissique que pour son entourage. Quand on a le malheur de croiser le chemin d'une telle personne on s'apprête à vivre un combat. Un combat qu'il est impossible de gagner seule et Cristina de Amorim montre ici le rôle important qu'occupent les proches. Nombreux sont ceux qui ne comprennent pas. Qui s'éloignent. Heureusement que certains restent attentifs et toujours présents, prêts à tendre la main et accompagner la victime vers la fin du cauchemar. C'est souvent long. Il y a souvent des rechutes. Ce n'est pas un combat facile à gagner mais Cristina de Amorim prouve que c'est possible et délivre un message positif et encourageant.

Je ne peux que vous inviter à découvrir ce roman à sa sortie le 8 mars prochain.

2018-03-03